.amonoma ← → index.
arbre dans une bulle de verre ouverte

Article de Anna S.

Une remarque, un commentaire, un sujet que vous aimeriez voir traité ?
écrivez nous !


Préserver son matériel, son portefeuille & la planète

Publié le 14/02/2019
/vie-du-web

Dans mon métier je suis amenée à passer une bonne partie de la journée derrière mon écran, étant sensibilisée à l’écologie j’ai voulu comprendre l’impact que mes actions virtuelles pouvaient avoir dans le monde réel. Je me suis renseignée sur ce que ça engendrait vraiment comme coût d’avoir son ordinateur allumé et de faire des recherches sur le web. Devant un constat accablant sur la pollution qu’engendre notre utilisation quotidienne, j’ai pris quelques habitudes très simples pour limiter autant que possible les dépenses énergétiques liées principalement à mon travail.

Ce qu’on peut tous faire

« Il n’y a pas de petits gestes quand on est 7 milliards à les faire »

Alors bien sûr ces bonnes pratiques peuvent paraitre dérisoires, on peut toujours rétorquer « oui mais quel impact j’ai si des grosses entreprises laissent tourner leurs ordinateurs 24h/24 » et autres arguments de « bon sens ». Sauf que nous ne sommes pas dans une bulle déconnectée des autres et que ces bonnes pratiques peuvent aussi s’appliquer sur notre lieu de travail et, peut-être, petit à petit, faire modestement effet.

Préserver c’est aussi économiser

Enfin, vous l’aurez compris, réduire son impact énergétique c’est aussi faire des économies pour soi. Économiser la consommation d’électricité mais également préserver son matériel et donc le faire durer un peu plus longtemps. C’est aussi changer moins souvent mais plus efficacement, ne pas se précipiter sur le dernier bidule à la mode, réfléchir à son utilisation. Des conseils d’évidence mais qui peuvent parfois nous échapper.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur comment réduire l’énergie consommée par son portable, son PC, son smartphone ou sa tablette, je vous invite à faire un tour sur cet article de energuide.be.

Anna S.